Investir dans le vin, une bonne idée ?

0
637
Investir dans le vin, une bonne idée ?

Si l’on en croit les connaisseurs, investir dans le vin peut se révéler une très bonne opération, et pour cause: ces 10 dernières années, certaines bouteilles, en particulier des vins de bordeaux, ont connu une multiplication de 2 à 3 fois leur prix. Oui, vous pouvez réaliser de bon profits en revendant une bonne bouteille de Château Montrose ou un Ducru Beaucaillou…De quoi battre à plates coutures les Livrets A et autres investissements à la bourse !


Bien entendu, plus le cru est prestigieux et plus l’investissement sera rentable. Ainsi, parmi les très grands crus, on peut citer les incontournables Château Mouton Rothschild, Château Lafite Rothschild ou encore Château Petrus

Autre condition pour augmenter sa rentabilité: disposer d’un capital minimal de départ, que l’on fera croître au fil des ans.

Enfin, un point à ne pas négliger: si l’on souhaite réaliser un véritable investissement, il faut s’en donner les moyens, notamment en conservant le vin dans des conditions de stockage optimales: il s’agira d’apporter aux bouteille une température idéale, et de les mettre à l’abri de la lumière, des odeurs et des vibrations.

Ces conditions de conservations ne sont pas à la portée de tout le monde, c’est pourquoi de nouvelles entreprises voient le jour. Leur but ? Vous accompagner dans votre achat de vin, et vous permettre, moyennant une certaine tarification, de conserver vos bouteilles dans des caves spécialement aménagées, le temps pour vous de réaliser votre investissement.

Autre question importante: la fiscalité. Si vous vendez pour moins de 5000€ de bouteilles de vin à l’année, vous n’êtes sous le coup d’aucune plus-value. Une aubaine pour réaliser un peu d’argent de poche. Pour les investisseurs, à partir de ces 5000€, la plus-value est calculée à hauteur de 31,3%. Ceci étant, au delà de la deuxième année de détention, vous pouvez obtenir sur vos bouteille un abattement de 10% par an.

Et si vous n’avez pas la prétention d’acheter des grands crus rares et précieux ? Il vous reste tout de même un certain nombre de vins qui continuent de gagner en valeur, notamment avec l’arrivée sur le marché d’un certain nombre d’acheteurs venus d’Asie. Ainsi, pour le millésime 2005, pourquoi ne pas tabler sur un Ducru Beaucaillou ou un Pavie-Macquin ? Pour 80 à 100 euros la bouteille, vous pouvez également vous procurer du Montrose, du Lynch Bages ou du Sociando Mallet, afin de réaliser un bon investissement.

Attention toutefois à la provenance de vos vins, car il existe également un marché de contrefaçon avec l’utilisation d’ancienne bouteilles remplies de vins quelconques et revendus sur les marché chinois. Pour vos investissements en vin, prudence et modération sont donc plus que jamais de rigueur !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here